Blog

Monday 24 January 2022

FIABCI-SUISSE Kick-off event du 12 janvier 2022 à Neuchâtel

Coup d’envoi de l’année et perspectives du marché à Neuchâtel

Michele Giambonini, nouveau président du chapitre suisse de la Fédération Internationale des Administrateurs de Biens Conseils et Agent Immobiliers (FIABCI), a accueilli une trentaine de membres et d’amis de FIABCI-SUISSE à l’occasion de l’événement d’ouverture qui s’est tenu à l’Hôtel Beau Rivage à Neuchâtel durant la première quinzaine de janvier.

MR Le nouveau président de FIABCI-SUISSE, Michele Giambonini, élu lors de l’assemblée générale de décembre 2021 à Lausanne, a présenté les nouveaux membres du comité et les nouvelles structures du comité à l’occasion de l’événement de début d’année « Kick-off 2022 ». Ainsi, les compétences dans les domaines du marketing et des sponsors, de la communication et des finances ainsi que de l’administration et de la représentation sont désormais réparties sur plusieurs épaules. Outre le nouveau vice-président Vitali Bekker  (SWISS AIM SA), l’équipe du comité suisse compte désormais Teresa Astorina ainsi qu’Anne-Marie Loeillet (PCM Opérateur Urbain SA) et Romedio Corazzolla (Stempfle Consulting) et Paul-Alexandre Goumaz (Régie Marmillod).

Reprise du marché «conforme au plan»

Stefan Fahrländer (FPRE) a ensuite présenté l’Almanach immobilier 2022 récemment publié et a fourni une multitude de prévisions et de détails sur le marché immobilier suisse pour les douze prochains mois et au-delà. L’accent a été mis sur les tendances de reprise de l’économie suisse après l’effondrement dû à la pandémie. Dans son scénario de base, Fahrländer table sur une « reprise conforme au plan » et prévoit un retour au niveau du PIB initialement prévu à la mi-2022. Ce scénario repose sur l’hypothèse que les taux d’inflation, qui ont fortement augmenté dans de nombreux pays du monde, se résorberont et que les banques centrales n’auront pas besoin d’augmenter les taux d’intérêt, du moins dans un premier temps. Pour les prix dans le domaine des logements en propriété, Fahrländer s’attend alors à une nouvelle hausse des prix dans ce segment, mais nettement plus modérée qu’en 2021.

Dans les conditions du scénario de base, il n’y a aucune raison de douter, même à moyen terme, de la poursuite de la hausse des valeurs de marché des immeubles collectifs, du moins dans les endroits où la demande est forte. Même dans les régions périphériques de la Suisse, la pression sur les placements pourrait entraîner des hausses de prix, selon Fahrländer. Alors que l’on ne constate aucun bouleversement dans l’immobilier de bureau en raison de la pandémie et que l’on prévoit ici des loyers de marché stables à moyen terme, la situation est un peu différente pour l’immobilier de vente. Il ne s’attend pas à une augmentation substantielle de la demande de surfaces de vente. Sur le marché saturé du commerce de détail suisse, l’offre augmente alors que l’activité de construction reste élevée. C’est pourquoi il ne faut s’attendre qu’à une stabilité, voire à une baisse des loyers dans ce segment.

Déjeuner en avril, congrès mondial en juin

Dans sa déclaration finale, le président de FIABCI-SUISSE Michele Giambonini a remercié une nouvelle fois Thomas Henle, son prédécesseur à la tête de la fédération nationale, pour son engagement exceptionnel et précieux au cours des trois dernières années. Il a également évoqué les prochaines étapes et manifestations importantes au sein et en dehors de l’association immobilière. Il s’agit tout d’abord de la participation au salon international de l’immobilier MIPIM à Cannes/France du 15 au 18 mars 2022 ainsi que d’un lunch FIABCI-SUISSE le 28 avril 2022 dans la région de Zurich. Suivront ensuite fin mai l’assemblée générale du chapitre suisse et du 7 au 10 juin 2022 le congrès mondial de la FIABCI à Paris/France.

Général