Blog

Tuesday 16 March 2021

Revue du Kick-off Event 2021à Neuchâtel

Tendances du marché immobilier CH avec Dr. Stefan Fahländer, FPRE

Online-Event /rapport de Matthias Rinka

Le chapitre suisse de la FIABCI, l’association mondiale des professionnels de l’immobilier, a dû renoncer à son traditionnel événement de lancement en présentiel à Neuchâtel. Cette année en raison de la pandémie, elle a choisi un format sous forme de webinaire pour ce premier échange de l’année. Le président de FIABCI-SUISSE, Thomas H. Henle, a pu saluer plus de 50 membres, partenaires et amis du réseau via Internet. Il a abordé la nouvelle année 2021, au cours de laquelle la représentation suisse de la “Fédération Internationale des Administrateurs de Biens Conseils Immobiliers” espère pouvoir à nouveau organiser des événements et des réunions « en live ». Au programme des événements prévus, il y a le déjeuner de la FIABCI avec un discours d’ouverture du président Thomas Henle à Berne le 22 avril., le salon international de l’immobilier MIPIM à Cannes/France (du 7-10 juin 2021), l’assemblée générale de la FIABCI-SUISSE, à Zürich, (le 10.06.2021) et le « 40TH FIABCI LEADERSHIP SUMMIT », à Puerto Vallarta – en Mexique (du 16.11. – 19.11.2021) ont été mentionnés.

Lors du lancement en ligne de 2021, Stefan Fahrländer, membre de la FIABCI, de la société FPRE Fahrländer Partner Raumentwicklung, a une fois de plus présenté les principales déclarations, tirées du Real Estate Almanach 2021 fraîchement publié, sur les prévisions et évolutions du marché immobilier suisse. Avec une inflation qui revient en territoire négatif pour la première fois en 2020, une augmentation du taux de chômage et des taux d’intérêt qui restent historiquement bas, la question des conséquences de la récession liée au Corona-19 se pose sur le marché suisse. Dans son exposé, M. Fahrländer a déclaré que les mesures massives de politique budgétaire avaient permis d’éviter ou d’amortir le pire. De plus, d’un point de vue mondial, les gouvernements et les banques centrales sont toujours déterminés à contrer la récession en élargissant les programmes de soutien du marché.

Au cours des deux prochaines années, la construction de nouvelles surfaces résidentielles en Suisse continuera de diminuer légèrement. Toutefois, environ 45 000 unités seraient encore nouvellement construites par an (ex. en 2020 : 48 000) et le taux de vacance des logements locatifs a continué à augmenter l’année dernière. « En raison de la baisse de l’immigration nette et de la surproduction d’appartements, les vacants dans le secteur du logement locatif ont augmenté, surtout en dehors des grandes agglomérations centrales », a expliqué M. Fahrländer. L’expert du marché a toutefois ajouté que les nouveaux appartements dans les régions périphériques présentaient moins de problèmes d’absorption qu’il y a quelques années.  Dans l’ensemble, cependant, malgré une baisse modérée de l’activité de construction résidentielle, il y aura toujours un excédent de l’offre.

En examinant le marché suisse des transactions immobilières, M. Fahrländer a noté qu’environ trois quarts de l’augmentation des prix des immeubles à rendement observée au cours des 20 dernières années était due à la baisse des attentes en matière de rendement. “En particulier, les investisseurs avec des afflux réguliers de fonds , comme les fonds de pension, les compagnies d’assurance et les fonds d’investissement spécialisés, étaient prêts à payer presque n’importe quel prix.” Entre-temps, cependant, les investisseurs sont devenus plus prudents, notamment en ce qui concerne les investissements dans les régions périphériques, a expliqué M. Fahrländer lors de son intervention au lancement de la FIABCI 2021.

Général